note

Sang & Sueur

Boxe final

Cette note là ne sert à rien juste à me recentrer sur mes objectifs, arrêter de me disperser et ne pas me prendre la tête pour rien. Je vais faire les choses légèrement comme je l’ai toujours fait, c’est plus simple.

J’ai envoyé un dossier à un éditeur ça fait un mois pas de réponse, je cherche du travail, j’ai des entretiens, mais sans succès, c’est la joie et la folie quoi…

Et je me demandais qui est-ce qui ne baisse jamais les bras devant l’adversité et les difficultés. La figure du Boxeurs Ippo, Rocky, ces mec sont fous même après en avoir pris plein la gueule ils en redemandent. Ils sont plein de valeur, de force de persévérance rien que d’y penser ça doit être fatiguant d’être ces types. La première et dernière case ont été pompé… pardon sont des hommages à Raging Bull et Ippo.

Bisou à toi lectrice et lecteur

Moment de vie

BD 16

Les ingrédients pour un eargasm total, la fatigue + de l’alcool + un train qui pue et de la bonne musique celle qui te donne se petit frisson de ta colonne à l’arrière de ta tête, jusqu’au bout des doigts, NON JE NE PRENDS PAS DE DROGUE :3

La musique c’est magique ça transporte, ça rend heureux, malheureux, excité, violent, fou, peut-être la forme d’art sensorielle ultime.

The Glitch Mob – Starve The Ego, Feed The Soul (tu t’envoles)

Ludovico Einaudi – Experience (c’est doux écoute)

Fever Ray – If i have a Heart (tu frissonnes)

FKA twigs – Two Weeks (c’est beau bébé)

Brothers in Arms – Mad Max (l’apothéose tu casses tout)

Toi aussi tu as ressenti quelque chose de différent avec une musique que tu chéris si oui dit le moi et fais péter le son 🙂

Zero one

01 - Zero One - web

 

Mon dieu c’est dur de faire dialoguer des personnages essayer de les rendre intéressant et donnez envie de faire lire la suite.

C’était un peu l’exercice de cette mini histoire en plus des ambiances chromatique.

Enfin bref, enjoy commente si t’aime où pas, si y’a un souci quelque part tout ça, tout ça, bisous 😉

Les enfants terribles

Les enfants terribles 00 - web

Voilà à quoi j’ai passé mon enfance, à me battre avec ma petite sœur et on s’imaginait vraiment dans des combats dantesques.
J’ai illustré la complicité qu’on avait à faire n’importe quoi ma soeur et moi. C’était marrant à faire, mais bordel que c’était long (la plus longue note du blog sept planches), mes deux crayons 4B et 2B ont rétréci de moitié. Et c’est rempli de faux raccords sur mon kimono mais bon c’est pas grave…

Perdus

 

Perdu 00 - web

Je partage à peu près les mêmes idée qu’Anais. Mais je ne peux pas renier le fait que la télé m’a un peu élevé. Le bus magique, il était une fois la vie, Batman the animated serie, X-Men, X-files même des trucs nuls qui étaient génial, Xena, Code, Quantum, Alf, Le CosbyShow, 7 à la maison, Charmed, Buffy, Le Club Dorothée, y en a des trucs nul.

Quand on était petit c’était les ringards et les enfants bizarres, vous savez ceux qui lisaient des livres, qui avaient pas de télé, peut-être que leur parent avaient raison. (Non je suis pas teubé)

Mais bon la télé c’est devenu de la merde ou ça l’était déjà avant et je m’en rends compte que maintenant. (Mes parents vont crier au Blasphème)

Les contes d’Horace

Image

 

Une petite histoire en cinq planches. Une sorte d’épreuve pour moi-même, pour essayer de rester constant dans le dessin le style l’encrage et la colorisation. C’est pas gagné, rien qu’à voir la tête d’Horace sur la première case et sur la dernière.

Mais ça m’a bien amusé, il y ‘aura certainement d’autre histoire aussi absurde avec ce personnage. 🙂